Quantcast

Des poissons de fleuve, des fruits de la passion, des caroubes, des papayes, des jus aux herbes fraîches et du manioc tout frais cohabitent sur les tables des « chaqueños ». Tout près du fleuve, de la ferme et du bois afin de profiter d’une expérience comblée de saveurs.

Le long de la province du Chaco, la variété des plats régionaux et des ingrédients traditionnels est large et authentique. Et elle est à portée de la main tous les jours de l’année. On peut déguster des jus naturels aux herbes fraîches et des fruits fraîchement récoltés, du chevreau aux légumes, du pain fait maison au « tatacuá » (four en boue d'argile), des poissons et des courges caramélisés au four en boue.

Ceux qui voudront connaître l’arrière-scène, pourront en outre voir les outils et la cuisine, découvrir la marmite noire, aider à la récolte du bois et apprendre comment toucher les murs du four pour savoir si la température est appropriée pour cuisiner. Et tout cela, dans l’entourage du fleuve, du bois et de la ferme. Les territoires gastronomiques du Chaco sont liés à chacun de ses pôles touristiques. Ainsi, on pourra découvrir l’influence guaranie dans la cuisine du Littoral « chaqueño », l’apport des immigrants européens au centre de la province et les recettes des peuples originaires dans l’Impénétrable. Montrant, chacun d’eux, la riche et traditionnelle essence « chaqueña ».

Share Share Share Share

Plus à voir