Quantcast

Par la Route 40, une excursion où le vin est combiné avec l’aventure, l’histoire et les coutumes d’un peuple à caractère unique.

Au centre ouest de Mendoza, la Vallée d’Uco -composée des départements Tupungato, Tunuyán et San Carlos- se caractérise par une nature très belle et une forte tradition rurale. Dans le cadre de hauts sommets de la Cordillère des Andes et traversée par d’abondants cours d’eau qui naissent dans les montagnes, elle est un synonyme d’innovation en vins. Les anciens vignobles ont été redécouverts au cours des dernières années par des capitaux étrangers. Des nouvelles caves se sont alors ajoutées à celles de longue tradition donnant un nouvel élan à la production viticole locale.

Le cœur de la Vallée d’Uco est Tupungato, une zone principalement rurale à 78 km de la ville de Mendoza. Au bord de la RP 89, les caves se multiplient. Sur la RP 86, dans la zone Los Cerrillos, on perçoit une ascension zigzagante qui conduit à un mirador privilégié couronné par un Christ Roi. 

Au centre de la Vallée, à 82 km de la capitale mendocina, Tunuyán est une terre de mixtures. Ici, les chemins sont multiples. On peut visiter le Pommier Historique à l’ombre duquel San Martín a pris son repos au retour du Chili, un circuit religieux composé d’anciennes chapelles cordilleranas ; un autre, qui parcoure les fermes ; un autre, d’aventure, où ont lieu des escalades, des promenades à cheval et du rafting ; et un festival populaire traditionnel, celui de La Tonada (musique typique de la zone). Tous ces parcours comprennent des offres viti-touristiques aux caves familiales, boutique et industrielles qui forment un ensemble varié et attirant. Il y a un espace unique faisant du vin et de l’art, un mariage exclusif d’art argentin contemporain et hollandais des XIXe et XXe siècles. 

Et à 104 km de Mendoza, autour de l’ancienne forteresse espagnole de San Carlos (XVIIIe siècle), se dresse la ville homonyme, l’une des plus anciennes de la province. Parcourir ce site, est une expérience très intéressante. En été, on recommande d’aller à la Lagune du Diamant, un miroir d’eau placé à plus de 3.000 m.s.n.m. où se reflète le Volcan Maipo. Au bord de la vieille Route 40, on visite des caves centenaires et de modernes établissements viticoles.

Share Share Share Share

Plus à voir