Quantcast

Célèbre pour ses thermes, Santiago del Estero se situe à 1.150 km. de Buenos Aires. On peut y accéder par la Route Nationale Nº 34 ou en avion jusqu’à l’aéroport de Santiago del Estero.

Les Thermes de Río Hondo, destination de prédilection pour le tourisme médical, représentent son principal attrait. La province dispose de vastes plaines, uniquement interrompues au sud et à l’est par de petites montagnes de pampa et des forêts mélangées à la savane. C’est un territoire historique où le mystère de ses légendes cohabite avec des centaines d’églises, de sanctuaires et de couvents parsemés sur sa terre de croyants. C’est également le berceau des traditions, des mythes et des légendes qui se transmettent de génération en génération, sous forme de poésies et de chansons qui appartiennent à son folklore. Autre attrait de cette région fascinante, le Parc National Copo, l’un des rares sites du pays où cohabitent des espèces en risque d’extinction comme le jaguar ou le tigre, le tamanoir, le tatou géant (qui est le plus grand tatou au monde) et le pécari de Chaco. Enfin, Santiago del Estero est également célèbre pour la richesse de son artisanat fabriqué dans différents matériaux (parmi les plus importants les «bombos» (tambours) d’une excellente qualité), pour sa succulente gastronomie, surtout l’ «empanada» et pour l’authenticité de son folklore vivant. On appelle sa ville capitale homonyme la «mère des villes» car il s’agit de la plus ancienne ville fondée par les espagnols (1.553) et elle jouit d’une grande importance historique pour les argentins car c’est là qu’est née l’idée de l’émancipation du règne espagnol. Plusieurs témoignages, riches, exposés dans les musées et les demeures anciennes ouverts au public dans différentes zones de la province attestent de ce chapitre de l’histoire.

Subsecretaría de Turismo : http://turismosantiago.gob.ar/

Share Share Share Share

Plus à voir

Services touristiques