Quantcast

Le Parc Provincial Ischigualasto, populairement appelé « Vallée de la Lune », et le Parc National Talampaya, placés, le premier, dans la région de Cuyo, et le second, au Nord, ont été incorporés en 2000 à la liste des Patrimoines Mondiaux de l’UNESCO comme des Biens Naturels.

Ischigualasto à la province de San Juan, est l’un des plus importants sites paléontologiques au monde : il abrite des restes de vertébrés qui l’ont habité il y a 180 millions d’ans. Quoique tout d’abord, c’est le surprenant paysage de roches et de couleurs qui attire l’attention ; le sol, à l’aspect lunaire, et les énormes ravins rouges et violets, font penser à un paysage issu d’une autre planète. À Ischigualasto, le vent, la pluie et le soleil ont laissé sa trace toute particulière au cours des années. Créée en 1971, la « Vallée de la Lune » occupe environ 62.000 hectares où il y a un circuit principal qu’on peut parcourir en voiture ou en moto toujours en compagnie de guides autorisés.

Talampaya à la province de La Rioja est un frappant désert rouge où, il y a longtemps, les dinosaures ont vécu et les hommes ont laissé leur témoignage dans des pétroglyphes sur les murs rocheux. Son plus grand attrait sont ses formidables et imposantes falaises de roche rougeâtre et les mille formes fantastiques taillés par l’érosion où fait son nid l’étoile du ciel : le condor andin. En bus, en van ou même en vélo, sur des sols rocheux qui traversent les lits secs de fleuves et auprès de véritables géants de pierre, à Talampaya l’étonnement des voyageurs peut être tout à fait surpassé.

Share Share Share Share

Plus à voir